Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Se réunir : mais pas pour le meilleur !
par Chip Brogden
 

« En donnant cet avertissement, ce que je ne loue point, c'est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires. » (1 Corinthiens 11:17)

Jésus a établit clairement que « Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. » (Matthieu 18:20). Juste deux ou trois!

Je remercie et je loue Dieu de ce que Jésus n’a pas dit, « La où deux ou trois MILLIERS se rassemblent, je suis au milieu d’eux ». Il n’a pas dit, « Là où deux ou trois CENTS se rassemblent, je suis au milieu d’eux ». Et Il n’a pas dit, « Là où deux ou trois DOUZAINES se rassemblent, je suis au milieu d’eux ».

Jésus n’a pas dit non plus à quel endroit les deux ou trois devaient se retrouver. Il n’a pas spécifié si cela devait être une réunion dans un bâtiment d’église ou dans un salon. Et il n’a pas dit combien de fois ils devaient se rassembler, si la réunion devait être formelle ou informelle, avec une libre participation de chacun ou non, à l’intérieur ou à l’extérieur.

En établissant Sa Présence au milieu d’un groupe aussi petit que deux ou trois, Jésus a repoussé notre fascination pour les grands groupes. N’importe qui peut rassembler un grand groupe s’il leur dit ce qu’ils veulent entendre. Puis-je me permettre de dire qu’un grand groupe ne jouit pas plus de la présence de Jésus qu’un petit groupe. Le nombre importe peu. Soit Jésus est au milieu, soit Il n’y est pas. Si Jésus n’est pas au milieu de nous alors être dans un grand groupe ne compensera pas le fait qu’Il ne soit pas là.

Je préfèrerais être assis sur le sol au milieu d’un salon avec trois personnes et avoir Jésus au milieu que d’être assis dans un culte avec trois milles personnes sans pouvoir y trouver Jésus.

Bien sûr, on peut parfois trouver Jésus dans les grands groupes, mais comme le dit ma femme, Il a tendance à se perdre dans la foule.

Quand nous nous réunissons ensemble

Concernant nos réunions ensemble, l’auteur d’Hébreux dit:

« N'abandonnons pas notre assemblée, comme c'est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour. » (Hébreux 10:25)

Loué soit Dieu pour la simplicité des Écritures. À nouveau, on ne nous dit pas OU nous réunir (Eglise Locale). On ne nous dit pas QUAND nous réunir (Dimanche matin). On ne nous dit pas COMBIEN DE FOIS nous réunir (trois cultes par semaines, prière le mardi, groupe de jeunes le samedi). En prenant simplement ce verset en compte, il nous dit de profiter au maximum de toutes les opportunités que nous avons pour nous encourager les uns les autres. Mais il ne donne aucun indice sur où, quand et combien de fois par semaine cela doit avoir lieu.

Quand j’étais Pasteur, j’utilisais à chaque fois ce verset de façon maladroite. Je le faisais par ignorance et la leçon que j’en tirais était: « Vous devez venir davantage au culte, prier davantage, donner davantage, et faire davantage que ce que vous avez fait jusque là. Vous devez vous soumettre à moi pour avoir une couverture spirituelle. Vous devez rendre compte à un groupe local de croyants. Et si vous n’allez pas à l’Eglise chaque fois que les portes sont ouvertes et si vous ne participez pas à tous les programmes que nous avons à votre disposition alors vous abandonnez votre assemblée ».

Est-ce vraiment ce que dit ce verset? Quand nous lisons le verset qui précède, il devient clair que l’Esprit de Dieu ne nous demande pas d’être plus assidus au culte. En fait, quand ce verset a été écrit, les chrétiens n’avaient pas de « culte » (ou de bâtiment d’église pour faire cela).

Alors qu’est-ce que cela veut dire? Si vous lisez tous les chapitres (et même mieux toute la lettre), vous verrez que nous sommes encouragés à nous approcher de Dieu sans crainte, « d’une façon nouvelle et vivante », à travers Jésus-Christ notre grand Prêtre, qui nous a déjà rassemblés dans la maison de Dieu dans l’objectif de nous conduire dans le Saint des Saints.

En se basant sur ce que nous connaissons de l’Eglise du Seigneur, nous pourrions facilement dire, « N’abandonnez pas la maison de pierres vivantes que Jésus rassemble ensemble, parce qu’il n’y a pas d’autre moyen de s’approcher de Dieu! » Mais les gens y trouvent d’habitude ce qu’ils espèrent y voir, et pas ce qui y est vraiment. En faisant ainsi nous annulons la Parole de Dieu avec notre tradition, ratant la bénédiction et la transformant en un poids.

En cela je ne vous loue pas

Jésus a dit que lorsqu'Il sera élevé, Il attirera tous les hommes à Lui. À la place, nous élevons la religion et nous attirons tous les gens dans une institution.

Suggérons-nous qu’un chrétien ne devrait jamais aller à l’Église ou avoir la communion avec les autres? Bien sûr que non. Mais la communion peut-elle seulement avoir lieu dans un bâtiment d’Église? Une fois que nous aurons réalisé que notre communion est supposée être basée sur une relation avec Jésus et non une relation avec une « église », nous découvrirons qu’il y a plus d’opportunité de communion EN DEHORS du bâtiment de l’église locale qu’il n’y en a DEDANS.

La raison en est qu’une communion basée sur Jésus dure aussi longtemps que vous demeurez en Christ, alors qu’une communion basée sur l’église dure aussi longtemps que vous allez à l’église. Si vous allez à leur culte et si vous calquez votre programme sur leur agenda alors ils vous aimeront. Une fois que vous aurez quitté l’église et qu’ils remarqueront que vous ne revenez plus, alors ils ne voudront plus rien avoir à faire avec vous. La réalité est simplement celle là: leur communion avec vous est basée sur l’église, le ministère, l’homme ou l’argent, mais elle n’est pas basée sur Christ.

Le vrai caractère de l’église, de la communion ou du ministère ne se juge pas sur la façon dont vous êtes reçus quand vous vous joignez à l’église, ou la façon dont on vous traite quand vous y participez, mais plutôt sur la façon dont on vous laisse partir quand vous désirez la quitter et si on s’intéresse encore à vous quand vous avez quitté l’église.

Beaucoup d’églises, réunions, rassemblements, ministères et associations font plus de mal que de bien. Mieux vaudrait les arrêter car Jésus n’y a pas la Prééminence. Ils ne servent pas l’objectif du Royaume. Je suis convaincu que la plupart des églises existent seulement pour donner un endroit au pasteur pour y prêcher le dimanche. Les réunions se suivent mais aucun fruit n’est produit. Elles sont comme des branches mortes s’agrippant encore au cep et qui ont besoin d’être coupées pour permettre la croissance de nouvelles branches.

Paul dit aux Corinthiens que lorsqu’ils se rassemblaient;ce n’était pas pour le meilleur mais pour le pire. Une chose est sûre, ils se réunissaient. Ils étaient assidus. Mais leurs rassemblements n’étaient pas un témoignage de leur foi, c’était un témoignage de leur division. En fait, ils ne se rassemblaient pas du tout ensemble, ils se rassemblaient séparément. « Est-ce que je dois vous louer à cause de cela? Je ne vous loue pas! »

L’apôtre dit qu’il serait mieux pour eux de rester à la maison plutôt que de se rassembler pour le pire, d’avoir des divisions, d’enseigner des hérésies, de mépriser la maison de Dieu, d’apporter la honte les uns sur les autres, de manger et de boire une damnation sur eux-mêmes, ils se réunissent « sous la condamnation » (cf. 1 Corinthiens 11:17-34).

C’est une parole dure. A quand remonte la dernière fois où vous avez entendu un message sur ce sujet? Quel pasteur est prêt à se lever et à dire, « Il n’y aura pas de culte jusqu’à ce que nous ayons appris à nous réunir pour le meilleur et pas pour le pire.» Pas beaucoup!

En esprit le jour du Seigneur

Frères et soeurs, ne soyez pas déçus ou troublés. Si nous sommes un avec la Tête alors nous sommes un avec le Corps, même si nous ne sommes pas physiquement réunis ensemble; et si nous NE sommes PAS un avec la Tête alors nous ne sommes pas un avec le Corps, même si nous sommes physiquement réunis ensemble. Comment cela se peut-il? Parce que Jésus est en train de construire Son Église, et c’est une maison spirituelle, pas une maison physique.

Ce principe est clairement démontré dans la vie de l’apôtre Jean. Exilé sur l’île de Patmos à cause du témoignage de Jésus, il est physiquement isolé des autres croyants et n’a de contact direct avec aucune église. Il n’a pas de « couverture », pas de personne à qui « rendre des comptes », pas « d’autorité », pas de « corps local de croyants », pas de « communion ». Il semble avoir été rejeté dans un coin et oublié.

Mais Jean dit, « J’étais dans l’Esprit le Jour du Seigneur ». Il gardait la connexion avec la Tête et le Corps du Christ à travers une relation et une marche en esprit et en vérité. Cette connexion est spirituelle, pas physique, pas sociale, pas géographique. À cause de cela, Jean a reçu une vision claire et une révélation fraîche de Jésus-Christ. Jean a eu ainsi précisément connaissance de la condition spirituelle des sept églises d’Asie, même s’il n’était pas réuni avec elles.

Il est mieux d’être seul mais dans l’Esprit que de se réunir ensemble et d’être dans la chair, suivant les mouvements de l’Eglisianisme(1), se rassemblant pour le pire, et pas pour le meilleur.

Jésus a dit, « Hypocrites, Esaïe a bien prophétisé sur vous, quand il a dit: Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi. C'est en vain qu'ils m'honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d'hommes » (Matthew 15:7-9).

Mes amis, il y a une voie plus excellente! Le Père cherche activement et recrute pour Lui-même un peuple qui L’adorera en Esprit et en Vérité. Jésus les libère des cultes vains et des traditions des hommes, et Il les rassemble ensemble dans une maison spirituelle de pierres vivantes. Le Saint-Esprit les conduit dans une relation toujours plus profonde, toujours plus grande avec Christ. Avec eux, chaque jour est « le Jour du Seigneur!»

Alors que tout ce qui n’est pas établi sur Christ est en train d’être secoué, ceux qui ont été réduits à Christ reçoivent un royaume qui ne peut être ébranlé. C’est un temps merveilleux dans lequel nous vivons où nous voyons l’Objectif de Dieu s’accomplir! Pourquoi nous satisferions-nous de quelque chose de moins? Il nous a donné un vin nouveau et une outre nouvelle. Recherchons la Prééminence de Christ en toute chose, et quand Jésus nous réunira en toute simplicité, Il sera au milieu de nous, et nos réunions seront pour le meilleur et non pour le pire. Amen.

(1) L’original emploie le mot Churchianity qui est basé sur les mots Church (église) et Christianity (Christianisme), et représente tout le système religieux chrétien qui est une contrefaçon de la vraie Église.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :