Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Échapper à l'églisianisme
par Chip Brogden
 

(Le titre original est « Escape from Churchianity ». Churchianity est basé sur les mots Church (Eglise) et Christianity (Christianisme), et représente tout le système religieux chrétien qui est une contrefaçon de la vraie Eglise appelée par son nom grec « Ecclesia » dans le texte. Pour expliciter cette notion, nous utilisons dans cet article les termes Eglisianisme et Eglisianiser. NdT)

Il est important de faire une distinction claire entre la vraie Eglise (l'Ecclésia) et l'église institutionnelle, la Religion Organisée ou la religion en général. Pour commencer, le plus simple est d'examiner une chose importante que la Religion Organisée ne peut pas faire.

La Religion Organisée ne peut pas donner la vie.

« Ceci est notre témoignage, c'est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son fils: celui qui a le Fils a la vie, et celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie (1 Jean 5:11,12). »

Contrairement à la croyance populaire, le Seigneur Jésus-Christ ne vit pas au sein de la Religion Organisée. L'Ecclésia, tout comme notre Seigneur, est complètement autre. Je peux vous le prouver sans l'ombre d'un doute. Pouvez-vous vous joindre à une « église »? Oui, si vous répondez à ses conditions d'adhésion. Pouvez-vous vous joindre à l'Ecclésia? Non. Vous devez naître de nouveau au-dedans d'elle. Il ne s'agit pas de se joindre ou ne pas se joindre, mais d'avoir la vie ou de ne pas avoir la vie. « Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils n'a pas la vie. »

Certains croient de façon erronée que Jésus a fondé un mouvement ou une nouvelle religion. Non, le monde avait déjà des mouvements et des religions, et aurait continué à en avoir. Il n'a jamais eu l'intention d'en commencer un nouveau. Que nous a-t-Il apporté? Quelle a été Sa contribution pour le monde? Il s'est engagé à être notre Vie.

Mahomet, Bouddha, Confucius ou Socrate peuvent peut-être nous apporter de bons enseignements, une excellence morale, et une philosophie religieuse. Des choses qui peuvent être recommandables en tant qu'aides pour l'humanité. Mais Jésus-Christ est différent: Il se donne Lui-même pour être notre Vie. Il ne nous communique pas simplement quelques enseignements, en conférant quelques vertus à la race humaine, avant d'être enlevé au ciel. Il est bien plus qu'un simple exemple que nous devrions suivre, plus qu'une norme pour mesurer notre morale, comme en se disant sans cesse « que ferait Jésus à ma place? ». Non, Il est venu pour être notre Vie. Il est le Sauveur, et le Salut. Il est le Rédempteur et la Rédemption. Il est le Médecin, et le Médicament. Il est Celui qui donne la vie, et Il est La Vie.

En Lui est la Vie parce qu'Il est la Vie. Tous ceux qui sont en Lui possèdent la Vie, et la Vie les possède. La Vie est dans le Fils. Le Fils est en moi, et je suis en Lui. Nous partageons une Vie commune. « Celui qui est uni au Seigneur est un seul esprit avec Lui (1 Corinthiens 6:17). »

L'ensemble de ceux qui possèdent la Vie constituent l'Ecclésia, l'Église, le Corps de Christ. Les différents membres de l'Ecclésia s'appellent les Chrétiens. Ils sont « en-Christés ». Ils demeurent en Lui, et Il demeure en eux.

Vous vous demandez peut-être: un chrétien, n'est-ce pas quelqu'un qui croit ceci ou cela ou se comporte comme ceci ou cela? Nous répondons qu'une personne peut très bien croire ou se comporter comme ceci ou cela, cela ne fait pas d'elle un chrétien, même si cela peut nous aider à l'identifier. Ce qui fait d'elle un chrétien, c'est la Vie. Il est certain que les chrétiens partagent un certain nombre de croyances et de pratiques. Mais la caractéristique d'un chrétien est la Vie. Il ne s'agit même pas de dire « le Seigneur de ma vie », comme de quelqu'un d'extérieur à moi dont je pourrai dépendre ou non, mais plutôt « le Seigneur en tant que ma Vie. »

La Religion Organisée nous apporte un christianisme intellectuel. Elle ne peut pas donner la Vie. Qu'entend-t-on par un christianisme intellectuel? C'est l'évangile ABC. Peut-être l'avez vous déjà entendu. Le salut est obtenu par trois étapes faciles: « A »: Admettez que vous êtes pécheur; « B » Croyez (Believe en anglais NdT) que le Seigneur Jésus peut vous sauver; et « C » Confessez Jésus en tant que votre Sauveur personnel. Où est le problème dans cette pratique? Simplement ceci: On y trouve aucune vie. l' « ABC » ne nous sauvera pas. Avec l' « ABC » il n'y a aucune rencontre avec Jésus, qui seul est la Vie. Il y a seulement une acceptation et une affirmation intellectuelle de ce qui est présenté comme « trois étapes faciles ». Je crois ceci et je dis cela, et cela fait de moi un chrétien? Non, cela fait de vous un religieux. Il y a beaucoup de gens qui « deviennent religieux », mais qui ne reçoivent pas Jésus.

La Religion Organisée a transformé le Christianisme en Eglisianisme, un évangile facile à croire mais progressivement de plus en plus difficile à vivre.

La Religion Organisée peut apporter des doctrines, des enseignements et des croyances, dont une partie peut être moralement excellente et bonne, une autre partie même sembler biblique, comme « ces trois étapes faciles ». Néanmoins, la Religion Organisée ne peut pas donner la Vie. Pourquoi? Parce qu'elle n'a aucune Vie à donner. Jésus-Christ est la Vie. Et Jésus ne vit pas au sein de la Religion Organisée. Il se donne LUI-MEME. Comment un homme, une organisation ou un mouvement peut-il prétendre donner un Homme (Jésus) ou même donner la Vie de Jésus-Christ? Seul Jésus peut se donner pour être notre Vie.

Vous voyez que tout ce que l'on peut faire, en réalité, est de diriger les gens vers Jésus comme Source unique de Vie. Ils peuvent entrer en contact avec la Vie par nous, mais nous ne pouvons pas leur donner la Vie. Jésus se lamente sur ceux liés par la Religion Organisée, « vous sondez les Écritures, parce que vous pensez trouver en elles la Vie. Vous êtes contents de pouvoir lire des choses à mon sujet, mais vous ne venez pas à moi pour avoir la Vie » (Jean 5:39,40, paraphrasé). « Venez à moi! » Non Pas, « apprenez par coeur ces trois étapes faciles et allez à l'église de votre choix le dimanche. » Venez à moi! Il est la Vie.

L'Eglise, l'Ecclésia du Seigneur, est l'ensemble des individus qui ont reçu la révélation de Jésus et qui sont venus à Lui pour Le recevoir comme leur Vie. C'est là où commence la confusion. Nous employons facilement le terme « église » pour décrire des choses qui ne sont pas l'Ecclésia du Seigneur. Un bâtiment consacré aux réunions religieuses est appelé « église ». Assister à une réunion religieuse s'appelle « aller à l'église. » Entendre un bon message ou une bonne musique au cours d'une réunion religieuse s'appelle « participer à l'église ». Devenir membre de l'organisation à but non lucratif qui possède le bâtiment consacré aux réunions religieuses s'appelle « se joindre à l'église ». Prendre des responsabilités en tant que fondateur ou être élu en tant que directeur de l'organisation à but non lucratif qui possède le bâtiment consacré aux réunions religieuses s'appelle « prendre soin de l'église ». Agrandir les locaux ou adhérer à la liste des membres de l'organisation à but non lucratif qui possède le bâtiment s'appelle « faire grandir l'église ».

Pourquoi sommes-nous si précis et employons-nous tant de mots pour expliciter ce que nous pensons? Pourquoi choisissons-nous nos mots si soigneusement? Par simple convenance ou juste par paresse, les gens se sont accoutumés à dire l' « église » au lieu « d'une organisation à but non lucratif qui possède un bâtiment consacré aux réunions religieuses ». Quelle que soit la désignation que vous choisissiez, nous traçons une ligne et faisons une distinction entre « l'église » et l' « Eglise ». Nous faisons cela pour faire comprendre la différence entre ce que les gens appellent d'habitude « église » et ce que le Seigneur considère comme « L'Eglise ». Comme nous le montrons ci-dessus, ce que nous appelons « église » est simplement la Religion Organisée. Ce n'est pas l'Ecclésia du Seigneur.

Nous voyons simplement les choses de la façon dont nous sommes habitués à les voir; nous ne voyons pas les choses comme Dieu les voit. Il est facile de mesurer et de décrire les choses dans les termes de la Religion Organisée parce que c'est terrestre, mondain et naturel. Demandez à quelqu'un dans la rue: Qu'est-ce qu'une église? Il répondra, mais c'est ce bâtiment surmonté d'un clocher. Qu'est-ce qu'un pasteur? Mais c'est le cher frère qui fait la prédication. Qu'est-ce qu'un chrétien? Eh bien, ce sont les gens qui lisent beaucoup leur bible, prient beaucoup et vont beaucoup à l'église - vous savez, ils font de bonnes oeuvres. Vous voyez à quel point il est facile de définir la Religion Organisée. Elle est tangible, concrète. Nous pouvons la toucher de nos mains.

Mais la réalité est que tout ce qui compose l'Ecclésia est spirituel et invisible à l'oeil nu. Elle n'est pas corporelle. Elle ne peut pas être mesurée par des dollars et des statistiques. Posez maintenant les mêmes questions à quelqu'un qui s'y connaît mieux. Qu'est-ce l'église? Il répondra: L'Église, l'Ecclésia, est l'ensemble de tous les individus qui ont la révélation de Jésus et qui sont venus à Lui pour Le recevoir en tant que leur Vie. Où puis-je la trouver? Dans quelle direction la chercher? Vous ne pouvez pas le faire, c'est comme essayer de trouver le vent au coin de la rue. Elle est au-delà de toute description géographique; elle est partout et nulle part. Qu'est-ce qu'un pasteur? Quelqu'un appelé à nourrir les brebis du Seigneur sous les ordres du Berger en chef. Euh? Vous voulez dire un prédicateur? Non, pas nécessairement. Vous voulez dire un docteur en théologie? Non, pas vraiment. Bon, ce n'est pas grave, qu'est ce qu'un chrétien? Oh! c'est facile, quelqu'un qui est en Christ. Que voulez-vous dire « en Christ »? Vous voulez dire quelqu'un qui « croit en Christ? » Non, je veux dire qui EST en Christ, en union, un avec Lui. Alors à quoi cela ressemble t-il? Combien de chapitres de la bible lisent-ils par jour? Combien de temps prient-ils? Combien de fois vont-ils à l'église? Cela défie toute explication parce qu'en vérité, cela n'a rien à voir avec l'extérieur mais seulement avec l'intérieur. Comme le vent: vous pouvez voir ses effets mais vous ne pouvez pas dire d'où il vient ni où il va; ainsi sont ceux qui sont nés de l'Esprit (Jean 3). Cette vie invisible est la caractéristique de l'Ecclésia. Quand vous pourrez capturer le vent pour le mettre dans un sac, alors vous pourrez remplir un bâtiment de chrétiens et l'appeler « église ». « On ne dira point: il est ici ou Il est là. Car voici, le Royaume des Dieu est au milieu de vous » (Luc 17:21).

Ainsi, de notre position ici-bas sur terre, la Religion Organisée peut être facilement vue, sentie, touchée, éprouvée, mesurée, dénommée, caractérisée, classée par catégorie, analysée, et expliquée. Nous pouvons établir des statistiques sur ses progrès et accrocher les données sur le mur, les pointer du doigt et dire « oui, nous avons des millions de convertis ici, et des millions de membres là. La croissance de l'église est en hausse (ou en baisse), l'année dernière nous avons collecté des milliards de dollars, et par rapport au reste des religions du monde, nous nous classons au rang x. Nous avons ces milliers d'églises dans cette partie du monde, nous avons ces milliers de pasteurs et d'ouvriers chrétiens, et nous avons traduit la Bible en beaucoup de langues différentes ».

Cependant, ce qui anime la vraie Église, l'Ecclésia, est invisible, spirituel, céleste, dans le monde mais pas du monde, caché, voilé, difficile à décrire en des termes que nous pouvons comprendre. Nous ne pouvons pas produire des données et les accrocher au mur. Même ceux qui savent ce qu'est l'Ecclésia ont parfois de la difficulté à l'exprimer. Demandez-leur où trouver l'Église dont ils parlent avec tellement de passion, et ils sont susceptibles de répondre, « je ne suis pas sûr de savoir où est l'Église, frère, mais je suis sûr de savoir où elle n'est pas! »

Imaginez maintenant que le Seigneur vous réveille une nuit et dise, « monte ici, et je te montrerai l'Église. » Vous vous attendez à ce qu'Il vous emporte en bas dans la rue dans le Centre Evangélique Familial ou à travers un pays où les foules disent qu'elles vivent le réveil; mais à la place, vous êtes élevé dans les airs, laissant la terre derrière vous, et en un clin d'oeil vous voyagez au-delà des limites de l'univers temporel et dans le royaume de l'esprit, assis avec le Christ dans les lieux célestes, là sur le trône de Dieu.

Assis avec le Seigneur et regardant en bas vers le monde, vous remarquez que depuis cette perspective, les cathédrales, les bâtiments d'église, les centres évangéliques, les sanctuaires, les bureaux des dénominations, les séminaires, les dîmes et les offrandes, les formulaires d'adhésion, tous les mouvements, ont disparu de votre vue. Les Assemblées de Dieu, les Baptistes, les Méthodistes, les Luthériens, les Presbytériens ou les Catholiques romains, tous ont disparu. Vous ne voyez pas de Charismatiques ou de fondamentalistes ni de Chrétiens Conservateurs. Vous ne voyez plus le bâtiment consacré aux réunions religieuses comme plus important ou plus significatif que l'épicerie ou la boutique du coiffeur. Vous voyez des pasteurs, oui, mais étrangement, vous ne voyez plus chaque directeur comme pasteur d'une organisation à but non lucratif qui possède un bâtiment consacré aux réunions religieuses. Et ce ne sont pas simplement les pasteurs qui sont différents, de notre point d'observation merveilleux. Tout semble étrange. Les Apôtres ne sont pas là où vous vous attendiez qu'ils soient, et ils ne font pas ce que vous vous attendiez qu'ils fassent; ni les prophètes, ni les évangélistes ou les docteurs. Cependant, ils sont là où Il veut qu'ils soient, faisant exactement ce qu'Il veut qu'ils fassent. Le Seigneur n'est pas concerné par une hausse ou un déclin dans l'assistance de l'église parce qu'Il ne voit pas l'Église comme une chose à laquelle on doit assister.

Nous tenant à côté de Lui, nous voyons comme Il voit. Nous nous rendons compte, en considérant le Christianisme que tout ce que Dieu voit là est Son Église, l'Ecclésia. Il considère ceux qui demeurent en Lui, ceux qui possèdent le Fils, comme étant ceux qui ont la Vie. Son Église ne diminue pas, elle se développe parce que sa Vie ne peut pas être contenue ou limitée. Son Ecclésia est en dehors de la matrice. Son Église est spirituelle, et comme telle, elle est éternelle, dépassant le temps et l'espace. Exactement comme Il est.

Vous regardez Son visage et vous voyez Son sourire, vous suivez Son regard - et vous voyez les pierres vivantes et précieuses qui composent Son Église. Vous ne pouviez pas les voir auparavant, parce que vous étiez au milieu d'elles sur terre. Mais maintenant, en haut, au-dessus de tout, et regardant en bas avec la perspective du Seigneur, vous voyez que les pierres vivantes sont assemblées pour former ensemble un bâtiment brillant et scintillant qui couvre la terre entière! Un ange se tient près de lui, criant, « 100% pur: jamais touché par des mains humaines! » Vous y regardez de plus près et découvrez que les pierres et les diamants ne sont pas des vraies pierres et des vrais diamants, mais des personnes! Des personnes merveilleuses, belles, remplies de joie, jointes les unes aux autres dans une mosaïque de couleurs flamboyantes, une belle tapisserie entrelacée de vies en harmonie parfaite et en douze parties, les coeurs palpitant à l'unisson avec Son Coeur, Sa Vie, Son Essence. Vous commencez à pleurer devant sa pureté non souillée et son unité. On n'y trouve aucune tache, ride ou défaut.

Seul Dieu peut faire quelque chose d'aussi magnifique. Seulement Dieu. Seulement Dieu. Et là au milieu de cet endroit merveilleux, vous voyez ce qui la rend si splendide...

IL est là, marchant au milieu de ce temple, ajoutant pierre vivante sur pierre vivante, diamant précieux sur diamant précieux, et qu'entendez-vous? Un chant? Oui. Les pierres vivantes sont en train de Le louer. Et il sourit, et Il siffle - tout en travaillant.

Jésus construit Son Église.

Puis, aussi rapidement que tout a commencé, tout s'arrête.

Vous ouvrez vos yeux et vous vous retrouvez sur terre, revenu à votre monde tridimensionnel. C'est un jour ensoleillé, les oiseaux chantent, les cloches d'église sonnent, et vous voyez des hommes, des femmes, et des enfants descendant la rue, leur Bible à la main. Vous vous précipitez dans la rue et interpellez un vieux monsieur.

« Où allez-vous? Que se passe-t-il? Pourquoi êtes-vous habillés ainsi? »

« Otez vos mains de moi, petit idiot! C'est dimanche matin, et je vais à l'église! »

« Vous avez vu l'église?? »

«Bien sûr que je l'ai vue. Mon arrière-arrière-grand-père a aidé à la construction de cette église! »

« Non, je veux dire: vous avez VU l'ÉGLISE » répétez-vous emphatiquement. « l'Église que JÉSUS construit! »

« Je ne sais pas de quoi vous parlez, jeune homme. Laissez-moi maintenant ou je serai en retard! »

Première Église Internationale des Hypocrites. »

Le culte vient juste de commencer. Le pasteur s'approche du pupitre et annonce, « levons-nous et chantons tous! »

Ne sachant que faire, vous vous associez au choeur:

Ne savez-vous pas que vous êtes le Temple?
Ne savez-vous pas que vous êtes le Temple?
Ne savez-vous pas que vous êtes le Temple?
Que vous êtes le Temple du Saint-Esprit?
 

À la fin du chant, le pasteur apparaît à nouveau au pupitre et s'écrit: « n'est-il pas bon d'être dans la maison de Dieu aujourd'hui! » C'est davantage une affirmation qu'une question. Et toutes les personnes disent, « AMEN! »

Votre espoir renaît! La Maison de Dieu! Peut-être l'a-t-il vue lui aussi! Oubliant où vous êtes, vous vous levez et tout excité, vous criez: « Vous avez vu la Maison de Dieu, frère? »

« Amen! » répond-t-il. « Il est bon d'être dans l'église ce matin! »

« Amen! » acquiesce l'assistance.

« Non, attendez une minute » vous l'interrompez, parlant du bout des lèvres très lentement et articulant, comme si vous parliez à un sourd. « AVEZ-vous VU l'ÉGLISE, frère? L'Eglise que JÉSUS construit? »

Toutes les têtes se sont maintenant tournées vers vous. Le vieil homme, un des diacres, chuchote, « C'est le fou que j'ai rencontré sur le chemin de l'église ce matin! »

Le pasteur se montre impatient. « C'EST l'église, frère. Alléluia! »

« Mais monsieur » insistez-vous, « NE SAVEZ-VOUS PAS QUE VOUS ÊTES LE TEMPLE??? »

Le silence est profond.

« Vous êtes le temple. NOUS sommes le temple! Jésus construit Son Eglise! Je l'ai vue! C'est une merveilleuse Maison de Pierres Vivantes, remplie de Sa Vie! Nous sommes l'Église qu'Il construit! Nous sommes les pierres vivantes, les diamants précieux! J'ai vu Jésus, et Il souriait et plaçait les pierres ensemble, et... »

Quelques adolescents de la dernière rangée rient nerveusement.

« Je l'ai vue! C'est vrai! Les pierres... les diamants... elle est magnifique! »

L'assistance regarde le pasteur pour voir ce qu'il va faire.

Lentement il baisse son regard sur vous. Vous vous rendez alors compte que pour eux, vous êtes un étranger, quelqu'un d'une autre planète essayant de leur communiquer quelque chose qui est si vrai pour vous mais totalement mystérieux au reste du monde.

Dans un geste désespéré, vous saisissez l'homme se tenant à côté de vous par les épaules, pour le secouer. « Vous ne me croyez pas... Mais c'est vrai! Vous chantez à son sujet... mais vous ne le croyez pas! VOUS ÊTES LE TEMPLE! Vous devez me croire! Je l'ai vue! Jésus construit Son église! »

Les responsables se fraient un chemin jusqu' à vous.

Transpirant et tremblant, vous regardez tout autour de vous dans le sanctuaire, les yeux grands ouverts. « Non, quelque chose ne va pas ici. Tout est différent... ceci n'est pas l'Eglise! Je veux dire, vous l'appelez église, mais ce n'est pas du tout ce que j'ai vu. Non, l'Église est... est... Un seul troupeau avec un Berger, non divisée en dénominations et sectes! C'est une mosaïque de personnes! C'est une tapisserie faîtes de belles couleurs! C'est un mélange... ». Vous commencez à sangloter. « Ecoutez-moi! Ne savez-vous pas que vous êtes le Temple?!? »

L'assemblée est mal à l'aise et agitée. Le vieux diacre a un visage assombri, attendant un signe du pasteur pour mettre un terme à tout ceci.

« Mon ami » dit finalement le pasteur, « et si vous alliez avec les frères, je suis sûr que nous pourrions mieux vous aider en privé. Inclinons nos têtes et fermons les yeux, pourquoi ne nous tournons-nous pas vers le Seigneur dans la prière maintenant. »

Tandis que chaque tête est baissée et chaque oeil est fermé, excepté ceux du pasteur, des frères se dépêchent de vous traîner dehors par la porte arrière et vous jettent en bas des escaliers.

Le pasteur sourit. Et l'église acquiesce... AMEN. Amen. Vous pouvez vous asseoir. Bien, louez soit le Seigneur. Aujourd'hui mon message est: « Que signifie être Un Chrétien ». Cherchez dans vos bibles le passage... ».

* * *

Si Dieu vous accordait d'être un moment à Ses côtés et vous permettait un court regard sur son Église, vous comprendriez immédiatement quel ersatz pitoyable nous avons dans la Religion Organisée. Il n'y a aucune vanité aussi profonde que la vanité religieuse, rien de plus écoeurant et diamétralement opposé au coeur et au but final de Dieu.

Et nous qui sommes en Christ Jésus, sommes assis avec Lui dans les lieux célestes (Ephésiens 2:6).

Si Dieu est prêt à vous accorder cette vision de Son Église, vous l'apprécierez comme étant une bénédiction et aussi comme étant une malédiction. Une bénédiction, parce que voir les choses comme Il les voit, c'est la vraie sagesse et la vraie unité avec Lui et Son peuple. Une malédiction, parce que voir les choses comme Il les voit, ruinera votre vie, parce que vous ne pourrez plus jamais accepter le substitut, la contrefaçon, même la bonne, aux dépends de ce qui est Saint. Son Église, son Trésor, combien elle est sainte, pure, merveilleuse et indescriptible! Avant vous appeliez cette chose ou cette autre, « église » comme tout le monde le fait et vous la trouviez socialement acceptable, maintenant vous aurez des frissons et votre estomac se tordra quand vous entendrez des gens appeler un certain bâtiment la « maison de Dieu », sachant très bien que Sa Maison n'est pas cette chose morte faite par les mains humaines!

Il ne vous restera plus alors qu'à dire: « Seigneur, l'Église t'appartient à Toi, pas à moi, pas à quelqu'un d'autre. Maintenant je vois mon erreur. Je retire mes mains d'Elle, parce que ce n'est pas à moi de lui donner des ordres ou de la diriger. Je me repens d'essayer de construire ce que tu souhaites détruire, et de détruire ce que tu souhaites construire. Qui suis-je, Seigneur, si ce n'est qu'une petite pierre, une petite brebis, un petit membre d'un Corps merveilleux de croyants? Tu construis ton Église, et maintenant je te laisserai faire. Enfin je vois. Laisse-moi seulement trouver un endroit secret pour Te servir et pour servir Ton peuple dans le secret, parce que je ne veux rien d'autre pour moi-même, mais tout pour Toi. »

Non, une fois que vous aurez vu cela, une fois que vous aurez enlevé vos mains de Son Épouse, une fois que vous aurez cessé de vous battre contre vos frères et soeurs au Nom de Dieu, alors vous serez jaloux de Sa Jalousie pour Son Église, et vous serez aussi rendu sensible face aux faux pasteurs, aux faux apôtres, aux faux évangélistes et aux faux prophètes- oui, à tous ceux qui maltraiteraient, confondraient, violeraient et pilleraient Son Peuple! C'est une question de vision! Et vous verrez! Vous verrez comme Il voit, entendrez comme Il entend, et sentirez comme Il sent. « Il s'est irrité contre leur dureté de coeur. » Sans effort, sans essayer, vous discernerez le faux, la quasi-foi, la pseudo spiritualité, les tombeaux blanchis remplis d'ossements d'hommes morts. Une fois que vous aurez goûté à la vraie vie, vous sentirez la mort à des kilomètres de distance, et votre esprit se rebellera contre elle, vos émotions crieront de protestation, et votre estomac en sera malade, le tout mêlé de peine, de colère, et de compassion tout en même temps. « Non! Ce n'est pas l'Ecclésia. Ce n'est pas l'Église du Seigneur. C'est un plagia. C'est faux. Ce n'est rien d'autre que la Religion Organisée! »

Que Dieu ait pitié de nous, et nous donne une telle révélation de Lui-Même et de Son Église, que nous puissions nous échapper de l'Eglisianisme et trouver la Vie.

Nous ne vous demandons pas de défier le système dimanche prochain en provoquant une confrontation publique avec votre pasteur. Tous les arguments du monde ne les convaincraient pas, et nous ne devrions pas essayer de forcer les personnes à voir. Permettez-leur simplement de voir. Considérez le visage de Celui qui voit les choses comme elles sont, les autres pourront regarder dans vos yeux et Le voir tel qu'Il est. Une minute de vision vaut mieux qu'une vie pleine d'arguments. Dieu nous accordera un coeur éclairé et des yeux pour voir et nous le demanderons pour eux, si nous sommes disposés à accepter la joie et le fardeau qui accompagne une telle révélation.

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :